Actualité

Le gouvernement fédéral adapte son fonds de solvabilité pour mieux répondre aux enjeux de la crise énergétique

Le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem, et le secrétaire d'État pour la Relance et les Investissements stratégiques, Thomas Dermine, ont lancé il y a un an le Belgian Recovery Fund. Le fonds, doté d’une enveloppe de 218 millions d'euros, avait pour mission de soutenir la solvabilité des entreprises belges fortement impactées par la crise du covid-19.

Depuis la mise sur pied du fonds, le contexte économique a changé et une nouvelle crise, cette fois liée à l’énergie, a vu le jour. En réponse à ce nouveau défi, le ministre Van Peteghem et le Secrétaire d’Etat ont décidé d’étendre le scope d’investissement du fonds pour y inclure les entreprises en difficulté financière face à la crise énergétique.

Ainsi, le Belgian Recovery Fund pourra accorder des prêts subordonnés et/ou convertibles aux entreprises belges qui étaient financièrement saines avant l’invasion de l’Ukraine par la Russie, mais qui ont dû faire face à une réduction de leurs fonds propres au cours des derniers mois face à la flambée des prix de l’énergie et aux risques croissants de pénurie.

Vincent Van Peteghem, Vice-Premier Ministre et Ministre des Finances : « Nos entreprises sont le cœur battant de notre économie. Sans eux, il n'y a pas d'emploi ni de croissance économique. Avec la crise énergétique, ils sont confrontés à un autre défi. Pour leur offrir la protection et le soutien nécessaires, nous élargissons le scope d’investissement du Belgian Recovery Fund. C'est ainsi que nous renforçons nos entreprises et que nous construisons demain ensemble.

Thomas Dermine, Secrétaire d’État pour la Relance et les Investissements stratégiques : « Nous faisons face à une situation économique compliquée. Tant nos concitoyens que nos entreprises en souffrent. Face à une telle situation, il était essentiel qu’on adapte nos instruments de soutien pour répondre aux nouveaux enjeux liés à la crise énergétique. J’encourage les entreprises à introduire leurs demandes et de tirer profit des mécanismes d’aides du Belgian Recovery Fund »